PanzerCell

Member
  • Content count

    1,935
  • Joined

  • Last visited

medal medal

Community Reputation

801 Excellent

2 Followers

About PanzerCell

  • Rank
    No photo, no proof
  • Birthday June 21

Contact Methods

  • AIM
    Don't know what it is.
  • MSN
    A bit too old.
  • Website URL
    Why not ? No.
  • ICQ
    Again alien to me.
  • Yahoo
    Yepee !
  • Jabber
    What is this ?
  • Skype
    You want to stalk me ?

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    France, in a lost city near Paris
  • Interests
    PAIN

Recent Profile Visitors

2,706 profile views
  1. AB évidemment. Je ne pointerais pas un obusier pareil en RB. Si vous trouvez qu'il est mauvais à son BR ressortez le et apprenez à le jouer. Faire 2 kills avec un seul obus ça arrive et à tous les coups tu en auras un si tu touches.
  2. Il est presque aussi bon que le Ho-Ro, mais plus mobile. Dire qu'il n'est pas maniable est de la mauvaise foi. Se positionner avec est simple.
  3. Je le trouve très bon. Il suffit de le jouer de façon agressive.
  4. Le problème est que ce n'est pas possible à savoir sans connaître les conditions précises des tests. Les pressions et températures peuvent entraîner des écarts. La question est de savoir si War Thunder donne la pénétration optimale des obus ou une pénétration moyenne. Si c'est dans des conditions optimales les valeurs prises devraient être les plus hautes. Pour savoir ça il suffit de regarder quelles valeurs que Gaijin a pris pour d'autres canons (Soviétiques par exemple pisqu'ils devraient être soumis aux même règles que les autres...).
  5. Non pas plus qu'avec des Panthers c'est clair. Sinon vous parlez bien de la bataille des Ardennes ? Côté infanterie le Stg44 et les MG toujours aussi efficaces ont sûrement aidé aussi.
  6. C'est étonnant qu'il n'en reste rien, même pas un fragment. Un HE de 152 mm pourrait faire sauter la bulle de MG et ses soudures mais certainement pas un 17 pdr, même avec plusieurs impacts. Ça ne part pas comme ça. Ici non seulement la bulle aurait sauté mais en plus elle se serait envolé plus loin ? Pas possible.
  7. Je ne savais pas qu'on utilisait encore le sagaie en opex. Y a pleins de 10RCR à la maison mais ils coûtent trop cher à déployer sans doute.
  8. Pas seulement mais c'est une simple question de point de vue. :p Je parlais de ce panther là : Sur les images du dernier post de Fulvien il n'y a pas de Panther il me semble.
  9. Tu a parlé des Tigre I et II, et du Panther qui ont le tourelleau sur les bords. Bien sûr mais là on compare le Panzer IV et le Sherman. Que d'autres chars Allemands aient eu le tourelleau sur les bords oui mais pas le Panzer IV. Je ne comprend pas pourquoi comparer le Sherman aux Tigres ou Panthers. Avec Jentz ce sont les deux grands noms du char Allemand. Ah bon, je n'était pas au courant. Et qu'est-ce qui change pour lui en jeu ? Des fragments plus importants ? Oui j'ai utilisé le D-25T comme exemple. Tu remarqueras que sur la photo du Panther que tu as montré avant, la bulle de MG a été enlevée (avant le test sans doute) et la trappe du pilote également. C'est normal que l'acier se craquèle en partant de ces endroits. Belles images sinon. Effectivement j'aurais bien dit que ce n'est pas du blindage Allemand. Sur tes photos de blindage Américain on ne voit que du blindage moulé donc tendre sauf pour une image, mais elle a visiblement l'air plus cassante puisqu'elle ne présente pas d'entrée d'obus en "fleur". Et sinon je suis au courant que des coups répétés ne vont pas détruire le châssis. Mais ils le fragilisent de sorte qu'au bout d'un certain nombre de tir la pénétration arrivera. De quelle image tu parles ? Pour l'HESH je ne vois pas le rapport avec la déformation du blindage, le principe étant de le craqueler et de le faire voler en éclats. Je ne sais toujours pas de quelle image tu parles. La coiffe balistique a été créée contre ce type de blindage. Je ne crois pas que le Tigre I soit concerné. Tu donnais des raisons à son surnom de "Easy Eight". Tu as dit que la cause était sa mobilité mais c'est surtout l'un des Shermans les mieux armés et les mieux pourvus niveau optique. La Blitzkrieg c'est jusqu'en 1942 maximum. Même depuis 1939 on peut comparer la doctrine Allemande et Israélienne. Un pays seul ne peut pas gagner contre 3 autres si autant de ses soldats sont tués que dans les rangs ennemis. Même avec la blitzkrieg les Allemands cherchaient à terminer rapidement des batailles pour économiser leur matériel et leurs hommes. Ce n'est pas contradictoire avec la doctrine que j'ai évoqué. Les Allemands n'étaient pas préparés au KV-1, la réponse aux KV a été le Tigre I. Ensuite la réponse au T-34 a été le Panther, et la réponse à l'IS-2 a été le Tigre II. Tu vois bien qu'à chaque innovations Soviétique, les Allemands voulaient un opposant qu'il lui soit supérieur. Et d'ailleurs on voit aussi que c'est les Soviétiques qui menaient la danse, pas les Américains. Par rapport à ton classement des meilleurs chars lourds en fonction des années, on pourrait éclipser l'IS-3 qui est arrivé en toute fin de la guerre (juste à temps pour le défilé) et dont on ne sait même pas s'il a engagé des chars. Dans la bataille des Ardennes tu oublies que les forces Allemandes étaient composées de soldats inexpérimentés et épuisés. L'aviation Allemande n'était plus que l'ombre d'elle même contre les chasseurs Américains et Britanniques qui ont immobilisés pas mal de chars. Supériorité numérique Allemande mais supériorité aérienne alliée. "Quand l'aviation domine, la victoire suit". C'est assez logique, les Alliés avaient une certaines liberté de mouvement dans les airs. Pendant ce temps les troupes au sol n'avaient qu'à éviter les chars Allemands où à attaquer indirectement avec des embuscades, jamais de front. Il est clair que les Soviétiques ont fait la part difficile du travail (on ne m'enlèvera pas aujourd'hui de la tête que les Américains sont intervenus en Europe quand ils savaient qu'ils gagneraient la guerre). Et comme je l'ai dit avant, c'est leurs matériels qui déterminaient celui que les Allemands développaient.
  10. A propos du canon du T-10M ? Oui. En comparant avec d'autres valeurs de pénétration, on suppose que les mesures sont prises sur des plaques en acier laminé (et non moulé) dans War Thunder. Même à l'époque c'était le standard pour mesurer les performances d'un canon.
  11. Ça voudrait dire que le canon est irrégulier ? Sur ce tableau la valeur de pénétration à bout portant (comparable à 10 m) est de 275 mm, donc plus élevée que dans ton tableau alors qu'à 2000 m elle est de 204 mm, donc plus plus basse que dans ton tableau. Des bug reports j'en ai déjà fait, et je connais assez bien Gaijin pour connaître les réponses à l'avance pour que rien ne bouge.
  12. Oui c'est vrai mais ça ne change rien concernant le Panzer IV qui avait son tourelleau au milieu contrairement au Sherman. Oui leur qualité a augmenté au long de la guerre, mais pas leur caractéristiques qui leur donnait un angle de vue toujours faible. La composition des blindage a changé à cause des pénuries de manganèse et de tungstène mais leur qualité n'a pas baissé contrairement à ce que l'on croit. "Par contre, l'affirmation selon laquelle la qualité de l'acier allemand a baissé vers la fin de la guerre est également fausse. D'après H.L.Doyle, les Allemands compensèrent la pénurie de certains éléments en modifiant la composition de leur acier." Les chars que tu verras dans cet état (ta photo) ont subit des coups répétés d'obus de plus ou moins gros calibres. Ça me rappelle les images de King Tiger percés de face sur le châssis par un D-25T et la propagande Soviétique qui s'en empare alors que le châssis a subit avant une dizaine de coups de 122 mm qui ont échoué. Évidemment les impacts répétés fragilisent le blindage. Les Allemands utilisaient un blindage à face durcie mais plus tendre du côté intérieur, de sorte qu'il pouvait combiner les avantages du blindage dur et tendre. Probablement pas. Le canon était lourd pour ce châssis et les trains de roulement avants avaient régulièrement des problème, car ils étaient plus sollicités que ceux à l'arrière. Le char avait tendance à "se planter" sur terrain accidenté. En fait, le Kwk 40 était déjà suffisant mais les Allemands voulaient améliorer virtuellement la protection de leurs chars en créant de la distance dans les engagements. Ça marchait bien à l'Est, mais beaucoup moins en Normandie. Et surtout parce qu'avec son canon on pouvait utiliser une lunette à fort grossissement. Mais il était disponible en nombre très limité. La doctrine Allemande était qu'à chaque nouveau char sorti par l'ennemi, ils devaient en opposer un qui lui seraient invulnérable de face et pouvant le détruire à longue distance.
  13. Je te parle de la disposition de l'équipage et du confort. Si le chef de char est au centre et dans son tourelleau, ça laisse plus de place aux deux autres. Problème d'optiques pas étanches (buée) salissures. C'est probablement plus compliqué que ça. A la même vitesse ça m'étonnerais qu'il gomme les variations comme un T-72 le ferait. Il ne faudrait pas dire que c'est parfait à 10 km/h. Le blindage moulé est plus tendre, c'est pour ça qu'il vole moins en éclats, mais il vaut mieux être protégé par des plaques laminées qui peuvent pulvériser certains obus. Certains Shermans avaient de mauvaises surprises en essayant de percer des Panzer IV, même de flanc. Si tu t'enfonce et que tu patines tu t'enfonces encore plus. La vitesse moyenne en tout terrain dépend des capacités d'accélérations. La vitesse maximale n'est intéressante que sur route, et il peut y avoir d'énormes variations entre la Vmax sur route et celle en tout terrain. Étant donné la pression au sol du Panzer IV, pas sûr qu'il se laisse distancer. A la fin de la guerre, la qualité des blindages et des matériels n'a pas baissé, c'est surtout leur nombre et leur disponibilité à cause des pénuries de carburant. Il n'a pas du tout été remplacé. Ce serait comme dire que le M26 a remplacé les Shermans. Les Panzer IV sont restés jusqu'à la fin de la guerre l'ossature de l'armée Allemande.
  14. Aucune idée à ce niveau. L'argument du "oui mais c'est pas grave parce que..." Je constate que le chef de char du Panzer IV est mieux placé et bénéficie d'un meilleur tourelleau plus agréable et plus volumineux. En outre, que le tireur ai besoin de bouger ou pas, avoir de la place pour bouger/se détendre s'appelle le confort. Et ça sert au combat. Les États-Unis c'est de la grosse production en terme de chars. Ne t'attend pas à de la qualité Zeiss (et pourtant les Allemands étaient bien bombardés, eux). J'ai besoin de chiffres pour comprendre. Qu'en est-il de la tourelle (ce dont je parlais) ? La pression au sol indique les capacités de franchissement. Un Panzer IV H pourrait se déplacer sur un terrain trop meuble pour un Sherman. Ça dépend du type de blindage et de sa qualité. Un blindage non-incliné laminé à plaque durcie sera probablement meilleur qu'un blindage simple (laminé ou pas) incliné. Tout dépend de l'inclinaison de ce dernier et s'il est laminé ou pas. Aussi, une grande plaque offre une résistance moindre aux projectiles au fur-et-à-mesure qu'on s'approche du centre. Je ne suis pas d'accord avec ton classement mais je pense que tu l'as deviné.
  15. Euh... non. Non dans les deux cas je compare la performance des APDS. Le test indique 110 mm à 60° à 2000 m.
  16. Ah je vois, tu parles de l'obus AP. Je ne sais pas si les optiques Américaines étaient prévues pour cet obus. Il me semble qu'elles étaient prévues pour l'APCBC. Dans ce cas là, étant donné que les optiques Américaines n'utilisaient pas les mils comme les optiques Allemandes, il fallait y aller au juger pour toucher une cible avec la graduation de l'obus APCBC. De plus, l'obus AP sans coiffe balistique se comportait très mal face au blindage à face durcie Allemand. L'obus se pulvérisait tout seul. Je n'ai pas idée du volume mais je remarque très bien comment l'équipage était disposé. Et y a pas à dire, le chef de char avait un bien meilleur tourelleau et pouvait s'installer sans prendre trop de place dans la tourelle. Le tireur et le chargeur n'étaient gênés par l'autre. C'est ça, l'angle de vision était différent. On va négliger la qualité ici. Tirer en roulant pour balancer un obus fumigène ou HE si on vise de l'infanterie pourquoi pas. Viser un char non, le système ne pouvait pas le permettre. Ici tu passe outre le type de blindage utilisé. En premier, le blindage Allemand est toujours soudé. Les Américains utilisent du blindage moulé un peu partout, donc leur tourelle. Et il y a de gros écart de pénétration entre un test réalisé sur un blindage moulé et un blindage laminé. Et oui le compartiment moteur est plus petit chez le Panzer IV. Le design haut du Sherman a été choisi pour qu'il puisse accepter des moteurs d'avion en étoile. Le compartiment moteur est grand et peut accepter des moteurs plus puissants. Sur ce point y a rien à dire. Par contre l'autonomie en carburant est à l'avantage du panzer IV. Pour comparer les capacités de franchissement, on regarde la pression au sol. Et pour un Panzer IV H on a 890 g/cm² contre 960 g/cm² pour un Sherman M4 (le plus léger). Les chenilles élargies étaient montées sur les Jumbo pour réduire leur pression au sol, mais même avec elle est très supérieure à celle du Panzer IV H. A noter que les Allemands aussi avaient ce type de chenilles, mais ils les utilisaient en hiver pour mieux se déplacer dans la neige. C'est les ostketten.
  17. Je ne comprend pas ton raisonnement. Pour prouver que la pénétration du Kwk44 dans War Thunder est correcte tu regarde les caractéristiques du canon dans War Thunder ? C'est aussi logique que si je te disais que la modélisation d'un char dans WoT était correcte avec comme preuve la modélisation de ce char dans WoT. " APDS rounds like the 3BM11 that could defeat 320mm of rolled steel armor at 2 kilometers (or 110mm at 60 degrees at the same range), and HEAT rounds that could penetrate 400mm of armor at any range. " Tankograd : https://thesovietarmourblog.blogspot.fr/2016/01/t-10-invader.html Ici le test est réalisé sur de l'acier laminé. En jeu à 2000 m l'APDS du T-10M perce 292 mm depuis l'horizontale. J'imagine que l'inclinaison du blindage de l'article a été mesurée par rapport à la verticale donc inclinaison de 30° en jeu. Et on est quand même à 121 mm. C'est pas la première fois que je vois des valeurs de pénétration trafiquées, je peux en citer d'autres.
  18. Compare la position des équipages et tu verras que l'équipage du Sherman en tourelle est serré alors que celui du Panzer IV est plus libre, et même symétriquement placé. Deuxième argument : Premièrement compare le nombre de Shermans équipés de M1 et de M3, tu verras que ce n'est pas évident. Deuxièmement ici on parle du Kwk 40 et non du Kwk 39. Le Kwk 40 perce plus que le M1 et en plus les optiques Allemandes offrent un meilleur grossissement (pour la qualité je ne connais pas les optiques Américaines). Le Sherman qui tire en roulant : encore un meme venu d'Hollywood. "Stabilisateur" est un bien grand mot pour ce dont est équipé le Sherman. Il récupère plus rapidement quand il s'arrête et ça s'arrête à peu près là. Blindage anglé oui, mais la plaque est très grande et donc lourde, donc on peut la faire moins épaisse que celle du Panzer IV G/H/J. Les M4A3E2, eux, possèdent de moins bonnes capacités de franchissement que ces Panzer IV et accélèrent lentement.
  19. C'est simplement parce qu'il était très difficile à usiner, nécessitant un processus de fabrication précis et stricte. Les Anglais ont compris que l'important n'était pas de faire des dégâts mais de percer le plus possible. Je n'ai plus les chiffres en têtes mais dans la plupart des cas un équipage dont le char est percé abandonne le char dès la première pénétration. Le Churchill lance-barils explosifs me semble une bonne idée pour faire naître un KV-2 Britannique.
  20. Franchement le 122 mm du T-10M qui perce mieux que le 128 mm Kwk44, c'est risible.
  21. A part le E8 je ne vois pas pourquoi. Leurs optiques étaient trop faiblardes pour rivaliser avec un Panzer IV sur la distance, qui dispose en plus d'un excellent canon et d'une tourelle spacieuse.
  22. Ça me semble évident de choisir l'APCBC en obus de base. Mais au départ je faisais simplement remarquer que l'AP permet de percer des chars qui eux, ne te percent pas. Que vous ayez besoin de viser mieux vous en êtes obligé puisque c'est le seul obus qui perce dans certains cas ! Tout ça pour ça... Discussion assez stérile en somme.
  23. Je ne dis pas ça ! Je dis que le Jumbo a la possibilité de détruire des chars sans que ceux-ci ne puissent se défendre ! Après ton obus tu le choisis en fonction des cibles.
  24. Et oui j'ai dérivé au point de ne plus lire le nom du topic. Parce qu'on était parti sur le Jumbo je comparais avec le Jumbo. Et je pense toujours qu'on ne peut pas comparer avec le 57 mm du T-34/57. Je veux dire qu'il n'y a pas d'intérêt à utiliser l'APHEBC du Jumbo car l'AP perce des chars qui ne peuvent pas te percer. Non je ne joue pas US. Je joue surtout Allemands tier IV/V et Soviet en tier II, III et IV.
  25. @Spectra21 a déjà répondu. Et si nous devons comparer ce qui est comparable, pourquoi parler du 57 mm du T-34/57 ? Sauf qu'avec son AP, le M4A3E2 peut percer le KV-1 ZiS-5 de face alors que ce dernier ne peut pas. Donc il y a de l'intérêt. Et on ne peut pas comparer cet obus à un APCR parce que ceux-là sont plus random powered qu'autre chose.
  26. Au risque de me répéter soit tu crois les chiffres, soit tu ne les crois pas : (A 10 m et 0° d'angle d'attaque par rapport au blindage) ZiS-5 : 98 mm M3 : 110 mm C'est pourtant clair. Le ZiS-5 perce déjà tout ce qu'il faut sauf les autres KV-1 ZiS-5 et les M4A3E2.
  27. Depuis le temps que je joue KV-1 ZiS-5 je sais qu'à ce BR je perce tout. Y compris le STZ de face. Y a que les M4A3 et le Jumbo que je ne perce pas de face avec 98 mm de pen.
  28. Son canon est très bon. 110 mm contre 98 mm pour les Soviétiques (pour une fois) au même BR. Les Allemands dominent avec plus de 120 mm percés mais aucun blindage.